L’étirement, l’un des remèdes efficaces contre le mal de dos

0
611
étirement pour mal de dos

S’étirer contribue à la bonne conduite du sang et des fluides. Cette pratique permet d’assouplir et d’allonger plusieurs parties telles que les os, les muscles et les articulations. Des mouvements d’élévation rapide des bras et des jambes, des épaules et des triceps, du tronc et du torse sont quelques-uns parmi tant d’autres. Vous serez dispensé des maux de dos en adoptant au quotidien ces mouvements par le biais de séances d’entrainement qui vous seront utiles pour étirer vos muscles.

Le procédé est simple pour les épaules : mettez les mains sur vos hanches tout en relavant les épaules. Tournez-les très lentement en vous retournant dix fois de suite. Répétez l’opération dans le sens contraire et n’oubliez pas de vous tenir bien droit.

Exercer un travail sur les triceps

Muscle du bras ou de la jambe, le triceps a besoin d’exercer quelques mouvements pour le protéger des contractions. En commençant par le côté droit, levez votre bras tout en vous tenant debout. Ensuite, mettez le bout des doigts sur l’épaule et, par le biais de votre seconde main, faites-les avancer vers le coude opposé. Faites le compte à huit et répétez l’opération du côté opposé. Vous pouvez aussi faire descendre vos doigts vers le dos en poussant le coude. Après cet exercice, restez toujours droit et faites en sorte de maintenir les pieds et les épaules à la même hauteur. Mettez vos bras en cercle et étirez-les vers l’avant en les mettant en phase avec les épaules. Faites-le en comptant jusqu’à huit et répétez l’opération.

Concernant les mouvements pour entretenir le torse, il faut aussi se tenir droit et effectuer l’opération précédente des épaules et des pieds à hauteur égale. Puis, tournez-les dans le sens inverse et de façon progressive depuis la taille et recommencez de l’autre côté.

Exercer un travail sur le coffre

Pour ces mouvements, vous devez mettre de l’espace entre vos pieds (qui doivent être à la hauteur de vos épaules) tout en étant debout et les ramener un peu vers vos genoux. Ensuite, rabattez vos doigts en prenant soin de les croiser sur votre nuque. Démarrez par la taille puis passez au genou et après revenez au coude ; le tout par le côté droit. Après ces opérations, retournez votre torse (ou votre tronc) du côté gauche pour atteindre le genou de ce même côté.

Pour vous permettre de vous maintenir encore debout, étalez-vous en arrière. En revenant sur cette position, répétez exactement la même opération, mais cette fois-ci, les bras seront ramenés vers les épaules et faites le compte à cinq puis changez de côté. Les mouvements seront effectués seulement de la tête jusqu’aux hanches et les autres parties du corps devront être figées.

Une autre technique à concilier avec les autres est de vous tenir toujours debout et de baisser légèrement vos genoux, les mains le long du corps. Ensuite, soulevez peu à peu l’un de vos bras et dépassez le niveau de la tête puis poussez le second bras vers la jambe en forçant sur le premier bras pour l’étirer très loin. Grâce à votre cuisse, retournez à la position debout de départ et faites la même chose de l’autre côté trois fois de suite pour chacun.

Les pieds toujours droits par rapport aux épaules, inclinez les coudes vers les épaules puis croisez les doigts. Dirigez ensuite vos bras vers le dos près de dix fois en vous limitant aux épaules et répétez l’action pour le côté opposé.

Bonus

Encore debout, approchez vos deux mains et bloquez-les ensemble. Déployez-les vers le dos puis ramenez-les en les étirant vers le haut pendant au plus pendant 5 secondes. Toujours dans la même position, répétez les mêmes actions, mais cette fois-ci étirez vos bras vers l’avant sans courber le dos pendant au moins dix secondes et jusqu’à cinq répétitions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here